Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Dr. LAHLOU NAJIB ALLERGOLOGUE

Dr. LAHLOU NAJIB ALLERGOLOGUE

Les allergies au Maroc : et si c'était une allergie ? pensez-y....


ASTHME DE L'ENFANT !!

Publié par Dr. Lahlou Najib sur 27 Septembre 2018, 11:29am

ASTHME DE L'ENFANT !!

ASTHME DE L'ENFANT !!
L'asthme est une maladie chronique caractérisée par une inflammation des bronches. Il se manifeste le plus souvent par des crises pendant lesquelles la respiration devient difficile. Un ou plusieurs de ces symptômes peuvent apparaître en cas de crise d'asthme chez l'enfant :
-une gêne respiratoire survenant rapidement
-une sensation d'oppression au niveau de la poitrine
-une toux sèche (quinte)
-une respiration sifflante. Chez les enfant ,ces crises sont plus fréquentes la nuit et au réveil (le matin).
1)Chez le nourrisson : Tout nourrisson présentant des épisodes répétés de sifflements (trois ou plus) doit être considéré comme asthmatique, quels que soient l’âge de début, l’existence ou non d’atopie, les facteurs déclenchant des sifflements et leur fréquence .
2)Pour les autres : c'est un processus inflammatoire chronique des voies aériennes responsable d’épisodes de sifflements répétés, de gêne respiratoire, de pesanteur thoracique et de toux, particulièrement la nuit et au petit matin. 
Dès que des signes respiratoires se répètent, quels que soient ces signes, il faut évoquer un asthme. Un bilan simple est donc toujours nécessaire. La clinique peut déjà fortement orienter vers le diagnostic d’asthme : l’enfant présente une toux sèche du milieu de la nuit avec une toux à l’arrêt de l’effort, cette toux est améliorée par les bronchodilatateurs.
Le principe est de s’assurer que ces signes correspondent à un asthme, évaluer la sévérité de l’asthme, – rechercher les facteurs étiologiques (allergies, viroses, irritants et polluants, effort, composante psycho-affective) et faire les tests allergologiques.
L'objectif du traitement est de contrôler les symptômes,
prévenir les exacerbations. La qualité de vie de l’enfant est ainsi satisfaisante, il pourra le plus souvent avoir une vie scolaire, sportive, familiale normale,
Les médicaments seuls sont insuffisants, une prise en charge globale est indispensable. L’information, l’éducation de la famille permettent d’améliorer la qualité de vie de l’enfant … et de sa famille, de diminuer la consommation médicamenteuse, de diminuer l’angoisse familiale. Le contrôle de l’environnement diminue les signes, facilite une évolution favorable.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives