Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Dr. LAHLOU NAJIB ALLERGOLOGUE

Dr. LAHLOU NAJIB ALLERGOLOGUE

Les allergies au Maroc : et si c'était une allergie ? pensez-y....


COMMENT SAVOIR SI ON EST ALLERGIQUE ?

Publié par Dr. Lahlou Najib sur 13 Novembre 2018, 17:21pm

COMMENT SAVOIR SI ON EST ALLERGIQUE ?

COMMENT SAVOIR SI ON EST ALLERGIQUE ?
Lorsque l’on soupçonne une allergie, quel que soit le symptôme dont on souffre ou l’allergène que l’on suspecte, il existe des tests efficaces et indolores qui permettent de savoir si on est allergique et à quoi on réagit. Au plus tôt au mieux ,en matière d’allergie, c’est particulièrement vrai pour les bébés et les petits enfants car une intervention rapide permet d’éviter bien des souffrances. Contrairement à ce que l’on pense encore parfois, il ne faut pas attendre un certain âge avant de faire des tests .
Il est beaucoup plus facile de combattre l’allergie et d’éviter les allergènes en cause, lorsque l’on connaît avec certitude ce à quoi on réagit. On peut ainsi éviter, notamment chez les enfants, qu’une allergie naissante ne se transforme en maladie chronique.
Les progrès dans ce domaine ont été très importants. Les tests permettent d’identifier de manière beaucoup plus efficace que par le passé les aliments responsables d’allergie. De plus, la gravité des symptômes est désormais précisée sur la base de critères uniformes définis dans des consensus médicaux sur l’asthme, la rhinite ou la dermatite atopique (eczéma). Ainsi, un consensus international sur l’asthme a établi les étapes du diagnostic et du traitement de cette maladie. 
On suspecte une allergie lorsque d’autres personnes de la famille souffrent d’allergie et cela, quels que soient les symptômes ou l’allergène en cause ; lorsqu’on a déjà eu des réactions allergiques dans le passé ; lorsque les problèmes reviennent chaque année à la même époque ou régulièrement dans certaines circonstances.
Il faut aussi se rappeler que les causes et les symptômes se conjuguent parfois de manière inattendue. Ainsi, l’asthme peut être lié à une allergie alimentaire (lait, oeuf...) et l’eczéma, à une allergie aux acariens, moisissures...).
Il n'y a pas d'âge pour prescrire des investigations allergologiques sous réserve d'un interrogatoire précis et d'un examen clinique soigneux préalables. 
l'allergie peut se développer très tôt dans la vie d'un enfant. La démarche à suivre comporte alors les étapes suivantes :
- l'interrogatoire détaillé des parents qui doit inclure des questions permettant d'évaluer le risque familial : y a-t-il déjà des allergies présentes dans la famille ?
-un examen complet de l'enfant ;
- les tests cutanés qui doivent inclure les allergènes les plus courants. 
- les tests biologiques pour doser les IgE.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives