Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Dr. LAHLOU NAJIB ALLERGOLOGUE

Dr. LAHLOU NAJIB ALLERGOLOGUE

Les allergies au Maroc : et si c'était une allergie ? pensez-y....


LA TOUX : A NE PAS BANALISER !!

Publié par Dr. Lahlou Najib sur 7 Novembre 2018, 18:02pm

LA TOUX : A NE PAS BANALISER !!

LA TOUX : A NE PAS BANALISER !!
L’automne et l’hiver venant, nous allons à nouveau être secoués par des quintes de toux. Un rhume, une grippe, une bronchite, ou tout simplement le froid, suffisent souvent à déclencher ce phénomène irritant, parfois même épuisant et douloureux. C’est en fait un mouvement réflexe, destiné à expulser des voies aériennes les substances indésirables qui les encombrent.
Celle-ci est dite grasse lorsqu’elle s’accompagne de sécrétions et sèche dans le cas contraire.
La toux grasse permet donc d’expulser des poumons le matériel qui l’encombre. Mais la toux sèche, même si elle ne rejette rien, a aussi son utilité. C’est une manière pour notre corps de tirer un signal d’alarme, pour indiquer qu’il y a une inflammation dans les poumons et qu’il faut cesser de s’exposer à des substances irritantes.
En elle-même, la toux sèche n’est pas une maladie. C’est un symptôme de diverses pathologies, au premier rang desquelles figurent les infections, surtout virales: rhume, grippe et bronchite.
La toux sèche peut aussi provenir d’un reflux gastrique. Elle est aussi un très bon indicateur de l’asthme. Chez les personnes qui ne se savent pas encore atteintes de cette pathologie respiratoire, la toux sert de signe annonciateur. Et si un asthmatique avéré se met à tousser, en particulier la nuit, plus d’une fois par semaine, cela signifie que sa maladie n’est pas suffisamment traitée.
Les pathologies ne sont pas les seules en cause. Le froid peut provoquer des chocs thermiques qui de plus, assèchent les muqueuses qui souffrent et libèrent des substances inflammatoires.
Quant au tabac, il est responsable de la toux chronique des fumeurs.
Le stress aussi peut créer de petites toux qui viennent interrompre le rythme du discours.
Toutefois, si les quintes durent plus de trois à six semaines sans perdre de leur intensité, il faut consulter. 
Il ne faut pas banaliser la toux, surtout si elle est violente. Car elle peut aussi conduire à des fractures des côtes chez les gens âgés ou encore provoquer une hernie abdominale ou des incontinences urinaires .

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives