Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Dr. LAHLOU NAJIB ALLERGOLOGUE

Dr. LAHLOU NAJIB ALLERGOLOGUE

Les allergies au Maroc : et si c'était une allergie ? pensez-y....


URTICAIRE CHRONIQUE : QUE FAIRE ?

Publié par Dr. Lahlou Najib sur 25 Novembre 2019, 17:56pm

URTICAIRE CHRONIQUE : QUE FAIRE ?

URTICAIRE CHRONIQUE : QUE FAIRE ?
L'urticaire chronique se définit par des poussées d'urticaire qui apparaissent de façon répétée ou permanente pendant plus de 6 semaines d'affilés. Il apparaît généralement de manière brutale et disparaît en plusieurs mois ou années .
Contrairement à l'urticaire aiguë qui peut avoir parfois une origine allergique, l'urticaire chronique, n'est pas une maladie allergique mais une pathologie inflammatoire chronique de la peau.
On pense qu'il est due à la présence sous la peau de mastocytes très réactifs . Lorsqu'ils sont activés par certains facteurs, ils libèrent des substances inflammatoires (dont la principale est l' histamine) qui vont déclencher l'urticaire. Cliniquement, on observe une éruption cutanée superficielle avec un gonflement localisé de la peau (papules) et des plaques rouges ou roses bien délimitées de taille et forme variable. Les plaques sont un peu surélevées, similaires à celles provoquées par les piqûres d’orties ; des démangeaisons (prurit) sont fréquemment associées ; dans la grande majorité des cas, ces lésions changent de place souvent. L'urticaire peut également toucher des tissus plus profonds : on parle alors d'un angioedème (ou œdème de Quincke). Les lésions siègent notamment au visage (paupières et lèvres), aux extrémités et sur le tronc mais elles peuvent aussi toucher les mains, les pieds ou encore les organes génitaux.
L'urticaire chronique peut avoir un impact négatif très important sur la qualité de vie des patients avec troubles du sommeil , stress, anxiété et dépression .
Le traitement de l'urticaire reste uniquement symptomatique et a comme objectif de soulager le patient.
Il existe sans doute un terrain familial. On sait notamment que l'urticaire est plus fréquente chez les adultes et les enfants atopiques, qui souffrent d'asthme, de rhume des foins ou d'eczéma.

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives