Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Dr. LAHLOU NAJIB ALLERGOLOGUE

Dr. LAHLOU NAJIB ALLERGOLOGUE

Les allergies au Maroc : et si c'était une allergie ? pensez-y....


CONFINEMENT ET ALLERGIE AUX POLLENS !!

Publié par Dr. Lahlou Najib sur 20 Avril 2020, 19:15pm

CONFINEMENT ET ALLERGIE AUX POLLENS !!

CONFINEMENT ET ALLERGIE AUX POLLENS !!
C’est la saison des pollens et des allergies. Mais en pleine épidémie, certains hésitent à prendre leur traitement par crainte de favoriser l’infection ou redoutent de passer à côté de symptômes de la maladie virale Covid-19.
Le confinement est une période particulière ,les personnes qui ont habituellement des allergies peuvent voir leurs symptômes d'allergie augmenter du fait de rester enfermées chez elles.
Dans l'allergie, il n'y a pas de température, pas de tableau infectieux, pas de fièvre, pas de frissons et généralement les patients n'ont pas non plus de fatigue intense, ni de perte d'odorat comme cela été signalé dans le Covid-19.
Toutefois la température peut être un peu biaisée par la prise d'autres médicaments,
Si on se met à avoir des sifflements expiratoires dans la poitrine, une toux, plutôt sèche, quinteuse, pouvant se manifester la nuit, qui augmente avec le rire, à l'exercice... C'est une manifestation respiratoire de l'allergie .
Régulièrement à cette période de l'année, c'est le retour des rhinites allergiques avec nez bouché, éternuements, écoulement ,les yeux qui grattent... - et parfois chez certaines personnes asthmatiques allergiques, il peut y avoir un asthme qui va moins bien, avec une toux et l'apparition de crises d'asthme.
La rhinite allergique est, normalement, le premier motif de consultation à cette période de l'année. L'asthme allergique est moins fréquent, mais les deux vont souvent de pair.
Il faut prendre son traitement anti-allergie pour soulager les symptômes liés à l'exposition aux pollens, avec pour les asthmes allergiques, son traitement de fond par corticoïdes inhalés..
Si malgré tout les choses ne vont pas mieux et s'il y a des signes inhabituels, il faut contacter son médecin.
Une femme enceinte allergique et asthmatique peut aussi prendre son traitement. Faire une crise d'asthme pendant la grossesse comporte vraiment un risque de manque d'oxygène pour le bébé et de complications .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives