Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Dr. LAHLOU NAJIB ALLERGOLOGUE

Dr. LAHLOU NAJIB ALLERGOLOGUE

Les allergies au Maroc : et si c'était une allergie ? pensez-y....


ZOOM SUR LA DESENSIBILISATION

Publié par lahlou najib sur 31 Mars 2008, 12:35pm

Si les poils de chat vous insupportent, il suffit peut-être d'éviter ces allergènes pour échapper à la crise. Mais si les acariens sont vos pires ennemis, si le pollen vous monte au nez, alors il faut aussi penser à la désensibilisation. Ce qu'il faut savoir sur ce traitement des allergies respiratoires.

1 - Comment ça marche ?

Rhinite désensibilisationSouvenez-vous : l'allergie est une réaction inappropriée à une substance donnée. L'organisme produit en excès un anticorps pour se défendre d'un supposé danger. La désensibilisation va consister à habituer peu à peu l'organisme à l'allergène en cause pour éviter cette réaction anormale. Concrètement, on administre régulièrement des doses - au départ infinitésimales - de l'allergène incriminé, afin de développer peu à peu une tolérance. Au fur et à mesure du traitement, les doses sont augmentées jusqu'à atteindre la dose maximale tolérée par le patient. C'est ce qu'on appelle la phase initiale du traitement. Ensuite, vient la phase d'entretien au cours de laquelle on administre, à intervalles réguliers, cette dose maximale tolérée. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, la désensibilisation est, avec l'éviction des allergènes, le seul traitement susceptible de modifier l'évolution naturelle de l'allergie.

2 - Doit-on obligatoirement recourir à des injections ?

Si les injections sont longtemps restées la voie d'administration de référence, on peut aujourd'hui avoir recours à une désensibilisation par voie sublinguale (gouttes sous la langue). Moins contraignante que la voie sous-cutanée réalisée au cabinet de l'allergologue, ce mode d'administration demande néanmoins une véritable discipline : alors que les injections sont hebdomadaires, la prise par voie orale est quotidienne. Aussi, chaque matin, à jeun, le malade devra prendre un nombre de gouttes de solution d'allergène fixé par le médecin.

3 - Qui peut en bénéficier ?

Toutes les personnes allergiques peuvent bénéficier de ce type de traitement. Selon les consensus internationaux, les enfants peuvent être désensibiliser dès 5 ans. Pour eux, on privilégiera le mode d'administration sublingual, préféré aux injections répétées et régulières. Avant d'entreprendre une telle thérapie, on aura clairement identifié l'allergène coupable, de même qu'on aura auparavant appliqué les mesures classiques d'éviction. C'est à votre allergologue de vous proposer la meilleure prise en charge. Il faudra néanmoins être conscient de la durée de ce type de traitement pour pouvoir y adhérer pleinement.

4 - Combien de temps dure un traitement ?

La durée du traitement dépend de chaque patient. Il faut compter 3 à 5 ans pour obtenir de bons résultats. Cette période se divisera en deux phases :

  • La phase initiale durant laquelle on injecte des doses croissantes d'allergènes, s'étale sur 13 à 14 semaines pour les traitements par injection, 13 à 14 jours pour les traitements par voie orale ;
  • La phase d'entretien ne dépend pas du mode d'administration et s'étale sur 3 à 5 ans.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives